“Re se voir”

“Re se voir”
Le coaching n’est pas de la complaisance, il n’est pas là pour vous dire que tout va bien ou mal, il n’est pas là non plus pour vous dire que vous avez raison ou tort.
Il est là pour vous accompagner, vous ouvrir à vous-même, vous donner l’occasion d’aller chercher en vous vos solutions pour vous accomplir et vous épanouir.
Donc oui il peut-être percutant, désagréable, indigeste si l’on n’est pas prêt à aller dans NOS profondeurs mais dès lors qu’on fait la démarche active d’aller vers le coaching il est nécessaire, pour avancer, d’accepter cette remise en cause.
Notre mental n’est souvent pas préparé à cette “intrusion” il peut bloquer, contester, refuser, ignorer.
N’oublions pas qu’il a la main mise sur nous, il a un fonctionnement bien rôdé alors dès qu’on veut lui changer ses habitudes il déclenche l’alarme. Il est chamboulé, se noie souvent dans des explications peu claires. En fait, il cherche une issue pour revenir à une situation confortable dans laquelle il se sent rassuré. Ce qui donne souvent à la personne le sentiment de ne pas être écoutée, entendue, comprise.
Le coaching peut remettre en cause ce qu’on prenait pour acquis car son objectif est de nous affranchir de nos croyances limitantes (issues de notre mental), celles qui entravent nos actes.
Dans les professions où l’humain est au coeur de l’activité le don de soi est ancré, il est sacralisé.
Beaucoup pensent, parfois de manière inconsciente, qu’il est de leur devoir d’aimer tout le monde, de rendre service à tous voire de se sacrifier pour les autres sous peine de ne pas être “un bon professionnel”.
Alors bien évidemment on pourra nier, rejeter, ne pas se sentir concerné…libre à chacun.
Tout cela pour dire qu’il est bon de donner ET qu’il est tout aussi bon d’accepter de recevoir.
Amicales pensées.
Delphine

Articles Recommandés