Authenticité d’être

Authenticité d'être

Lorsque j’ai démarré DLVD Coaching il y a 8 ans mon ♥ de métier était plutôt l’accompagnement à la reconversion, la transition professionnelle, l’orientation professionnelle.

J’avais bien sûr en tête qu’avant d’en arriver là il fallait franchir des étapes de la connaissance de Soi, de l’estime de Soi, de la motivation, de la confiance…

Avec le temps…

Mon ♥ de métier a suivi ma propre évolution personnelle. J’ai petit à petit centré mon activité sur la recherche de son authenticité propre comprenant qu’elle était le point central et indispensable d’une vie heureuse et épanouie et peut-être aussi ce qui m’attirait, me faisait vibrer le plus.
Je savais que ce thème de l’authenticité d’être serait difficile car on touche là un sujet sensible.
La croyance d’être son vrai Soi, l’illusion d’être Soi, le leurre d’être vrai.

Je me suis donc mis en tête un challenge de taille. Briser cette “mentalisation” d’être pour JUSTE ÊTRE.

Les années passant je me suis rendue compte de la difficulté de la tâche.

Illusion

Alors que je croyais qu’on était presque prêts, la crise covid est apparue. Mais j’y ai cru encore et toujours.
J’ai cru en cette prise de conscience globale considérant qu’en étant Soi chacun.e à notre niveau on aurait ce pouvoir UNISsant sur le monde.
Mais… je me suis illusionnée. Peu dans les faits étaient prêts à franchir ce pas de l’authenticité d’être Soi.
Comme quoi personne n’est à l’abri 😉

J’ai observé tout l’inverse, un repli sur Soi encore plus marqué qu’auparavant. Je n’ai pas échappé à cela.

Les personnes qui étaient déjà sur le chemin de la conscience ont continué à franchir les différents niveaux tandis que les autres sont restés là ancrés où ils étaient déjà.
Ce qui aujourd’hui m’amène à dire que nous sommes dans un même monde mais sur des chemins parallèles.

L’authenticité d’être

Etre Soi est pourtant, nul doute, la clé d’une vie heureuse et alignée. Mais cela implique aussi de sortir de ses schémas mentaux. Cela implique de se regarder en face, d’explorer son intériorité, sa profondeur, d’assumer sa singularité avec tous ses contrastes, ses faces sombres. Accepter de se montrer tel.le que l’on est et de faire ami.e-ami.e avec sa vulnérabilité, ses faiblesses, ses défauts, ses défaillances, ses noirceurs, ses déviances… Et cela ça demande beaucoup beaucoup de remise en question et de courage.

Courage d’assumer cet être qu’on nous a toujours demandé de cacher, dissimiler, ne pas trop montrer. Courage de sortir de sa tête pensante pour se connecter à son coeur sensible. Courage d’aller voir, de tâtonner, de remettre en cause, d’accepter, d’assumer, de se libérer, de lâcher prise, d’être heureux.se.

Se montrer vrai.e, tel.le que l’on est n’est pas une tare, une faiblesse, un moyen de laisser autrui avoir une emprise sur Soi.
Être vrai.e, authentique c’est se révéler à Soi sans faux semblant, c’est arrêter d’être dans la croyance mentale qu’il faut ceci ou cela, qu’on se doit de ceci ou cela. C’est assumer sa part entière et pas que sa jolie part.

L’être humain que nous sommes toutes et tous est un assemblage multi-facettes et ce sont celles-ci qu’il faut assumer dans leur globalité pour être vrai.

Oui c’est dur, oui cela fait mal, oui cela peut déplaire, décontenancer, dégouter, rendre honteux.se… mais c’est la clé pour vivre sa vie et non plus la subir.

En acceptant votre authenticité d’être vous faites la paix avec vous-même. Vous vous libérez enfin. Vous vous libérez de l’emprise exercée. Vous vibrez et cette part de vous-même qui vous fait peut être horreur devient moins horrible, moins aliénante, moins contraignante moins honteuse car en l’assumant vous faites le choix de vivre pour vous-même. En la nommant, en la voyant, en la révélant, en la considérant cette part perdra petit à petit en intensité. Vous prendrez le pas sur elle et elle s’atténuera avec votre conscientisation et votre libération progressive.

Echo

Je suis consciente qu’un tel écrit ne donnera pas la même résonnance chez chacun.e de vous. Cela dépendra de là où vous en êtes avec vous-même. Mais peut-être que cette graine semée viendra éveiller quelque chose en vous de porteur pour vous-même.

Conclusion inspirante

→  N’oubliez pas que le bonheur est une manière de voyager avec ses bagages et non une destination à atteindre 😉


Articles Recommandés